« La Belgique aussi évolue vers la maturité »

Friday, February 22, 2019

L’homme qui a réalisé l’étude ICMF sur la place du marketing de contenu en Europe, et qui est sans doute le mieux placé pour en commenter les résultats, est Clemens Koob, Managing Director du bureau d’études de marché zehnvier research & strategy. Il nous livre en exclusivité sa vision de la situation.

 

L’étude est menée depuis quelques années déjà. Quelles sont, au niveau international, les tendances qui vous interpellent ?
Tout d’abord, il est clair que le marketing de contenu gagnera en importance dans le mix de communication. En outre, la stratégie de marketing de contenu a pris plus d’importance. On lui reconnaît entre-temps un rôle crucial dans tout marketing de contenu performant. Troisièmement, faire de la promotion de contenu systématique est devenu un must absolu, mais les façons dont on s’y prend diffèrent fortement de pays en pays. Quatrièmement, l’organisation du marketing de contenu ne cesse de gagner en importance : la façon dont les entreprises organisent en interne leurs activités de marketing de contenu et la façon dont elles collaborent avec des agences et des fournisseurs de services détermine en partie le succès remporté. Enfin, les entreprises expérimenteront de plus en plus souvent avec de nouveaux canaux de contenu alternatifs, tels que les enceintes intelligentes, la RV, les bots, …

Que pouvez-vous nous raconter au sujet de la Belgique dans ce contexte international ?
Lorsqu’il s’agit d’investissements en matière de marketing de contenu, la Belgique est quelque peu à la traîne par rapport à des pays comme l’Allemagne et la Norvège. En outre, il existe aussi un fossé en ce qui concerne la stratégie et la mesure : en Belgique, 43 % des sociétés seulement ont une stratégie de marketing de contenu clairement définie, contre 76 % en Norvège et 71 % en Allemagne. Là où, en Allemagne, 73 % des entreprises disposent d’un système pour mesurer l’impact de leurs efforts en matière de marketing de contenu (objectifs de communication clairement établis, responsabilités, budgets, …), ce n’est le cas que pour 23 % des entreprises belges. Par contre, la Belgique occupe une position relativement solide pour ce qui est de l’utilisation de plateformes de médias sociaux et l’application de différentes méthodes de promotion de contenu.

Votre étude démontre-t-elle qu’il y a quelques années les pays plus expérimentés se trouvaient dans la même situation que la Belgique aujourd’hui ? Qu’en d’autres termes nous devons combler un retard ?
Je suis convaincu qu’en Belgique aussi nous observons une forte évolution et que nous évoluons vers la maturité. Sur base de notre data, nous nous attendons à ce que le marketing de contenu gagnera encore en importance, ce qui ira de pair avec davantage de professionnalisation et un affinement des initiatives et des activités.

 

comments

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.