Com&co souffle ses 25 bougies

Tuesday, February 18, 2020

Custo compte un nouveau membre, même si com&co est tout sauf un nouveau-venu sur le marché du marketing de contenu. Cette année, l’agence fête en effet son jubilé d’argent : elle existe depuis 25 ans.

Il doit y avoir quelque chose dans l’eau à Gand. De la vingtaine de membre Custo, pas moins de 6 proviennent de la ville d’Artevelde. La dernière en date – com&co est membre Custo depuis le début de l’année – est sans doute la première à avoir vu le jour.

« J’ai lancé com&co il y a 25 ans », raconte ‘Chief’ Ilse De Smedt. « Je voulais aider les entreprises à mieux transcrire leur récit de façon à adhérer à ce que veut la cible. Aujourd’hui, on appellerait cela du marketing de contenu, mais à l’époque il n’y avait pas encore de vrai marché pour ça. »

Ruine complète des ambitions

Ilse nourrissait l’ambition de mettre sur pied une petite entreprise familiale et ainsi combiner la vie privée et le travail sans faire de vagues. Elle a échoué dans ses deux ambitions. « Il s’est avéré que le lancement d’une société n’était finalement pas le meilleur moyen pour combiner le travail été la vie privée », dit-elle sans broncher. En outre, com&co n’est pas resté une petite entité. L’entreprise compte aujourd’hui 30 collaborateurs, ce qui en fait une des agences de marketing de contenu plus importantes dans notre pays.

Ilse De Smedt ne doit pas chercher loin pour identifier la clé du succès : « Nous sommes spécialisé en ce que j’appelle ‘the difficult stuff’ : tout ce qui est technologique, financier, scientifique, sensible ou juridique. Nous prenons plaisir à traduire ces matières à l’attention  d’un large public. Pour cela, j’ai constitué une équipe avisée qui, depuis bien longtemps – parfois plus d’une décennie –, réussit à collaborer étroitement avec beaucoup de nos clients. »

La panoplie complète

Bien que com&co se soit longtemps focalisé sur la création, l’attention pour la stratégie n’a cessé de croître au fil des ans. « Ce deuxième pilier s’est développé tout naturellement », dit De Smedt. « Si vous n’accompagnez pas le client au niveau stratégique, vous travaillerez toujours de façon ponctuelle. En collaborant avec les clients de manière durable et structurelle, la composante stratégique est venue s’ajouter automatiquement. »

Cette évolution est aussi liée à la préparation à l’avenir. Ilse De Smedt : « Ces dernières années, j’ai préparé com&co pour que l’agence puisse continuer à croître. Nous avons affûté les structures et les processus et élargi notre offre en création, distribution et stratégie de contenu. Nous offrons ainsi à nos clients la panoplie complète. »

D’abord le récit

Il va de soi que, ce faisant, De Smedt tient compte des évolutions dans le marché tout entier.  « Aujourd’hui, tant de sociétés s’occupent de contenu qu’à l’avenir il s’agira sans aucun doute de ‘moins, mais mieux’. Dans ce domaine, l’inspiration nous vient des Pays-Bas, où l’on est tout de même un rien plus avancé. »

Et puis, il y a l’attention toujours plus soutenue pour l’aspect technique. « Il va de soi que nous misons sur la data et l’analytique pour opérer des choix stratégiques réfléchis avec nos clients. En même temps, nous restons persuadés que tout est conditionné par un récit puissant. Et de ce côté-là, chez com&co nous sommes sûrement tranquilles. »

Envie d'en savoir plus?

comments

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.