Le livre de… Wouter Temmerman

Wednesday, September 11, 2019

Considérer le marketing de contenu comme un modèle d’affaires. C’est ce qu’a appris Wouter Temmerman, Head of Content chez SPYKE, de Nicholas Lovell. ‘The Curve’ est dès lors le livre favori de Wouter.

De quoi le livre parle-t-il ?

« De comment gagner de l’argent dans un modèle numérique avec des produits gratuits. L’ouvrage est paru en 2013. Dans de nombreux secteurs à ce moment-là, la question de savoir comment les modèles d’affaires pouvaient rester rentables si tout était mis sur le Web gratuitement était des plus pertinentes. Beaucoup de sociétés définissent leur stratégie de prix en partant de l’idée que les prix sont immuables. Dans un tel scénario, la seule façon de gagner plus d’argent est d’augmenter les ventes. Lovell a réalisé qu’il peut aussi être efficace de proposer aux clients des produits à des niveaux de prix très différents. Un de ces niveaux de prix est la gratuité, comme point de départ pour forger une relation avec les clients et ensuite distiller beaucoup de revenus de cette relation. »

Pourquoi ce livre a-t-il été tellement important pour vous ?

« J’ai eu l’opportunité d’interviewer Nicholas Lovell au sujet de son ouvrage et j’ai ainsi pu appliquer son approche sur le marketing de contenu. Il m’a raconté comment il avait développé sa propre stratégie de prix en matière de contenu pour promouvoir ‘The Curve’. Un e-book complémentaire était diffusé gratuitement, le livre même coûtait 20 à 25 euros, on pouvait réserver Lovell pour une conférence, mais les fans les plus fervents pouvaient aussi déjeuner avec leur gourou pour 300 livres, ou lui faire donner une masterclass pour 10.000 livres. Ça a fonctionné ; quelques mois plus tard, il a par exemple vendu ses déjeuners dans le cadre des BAFTA, les Oscars britanniques. »

Qu’est-ce que ce livre a changé pour vous ?

« Lovell a planté la graine de ma réalisation qu’on pouvait faire bien plus avec un contenu bien ficelé que bêtement le publier et passer au suivant. Sur un contenu de qualité, on peut fonder un modèle d’affaires. Tandis qu’à cette époque, bon nombre d’éditeurs classiques se cassaient la tête sur la question de savoir quel contenu devait être hébergé derrière un paywall, lui a étayé comment les marques et les journalistes pouvaient se retrouver au confluent de la qualité et du service, et ce, de façon rentable. C’est une idée avec laquelle nous nous sommes mis au travail au départ de SPYKE. »

Quelle est votre citation favorite du livre ?

« Volez. Ne vous gênez pas de voler. Volez, volez et volez encore ; distribuez-le à tous vos amis et n’arrêtez pas de voler. Car d’une façon ou d’une autre, ces fils de p*** se mettront enfin dans le crâne qu’ils arnaquent les gens et ça n’est pas correct. »

La citation, au tout début du livre, ne vient pas de Lovell, mais de Trent Reznor, le chanteur de Nine Inch Nails. Celui-ci estimait que les maisons de disques demandent trop d’argent pour ce qui, à ses yeux, est un produit de base : la musique de son groupe. Il a donc appelé les fans à voler la musique en masse et s’est ensuite fendu d’une ‘curve’ avant la lettre. L’album Ghosts I pouvait être téléchargé gratuitement, l’album Ghosts I-IV tout entier coûtait 5 dollars, un CD traditionnel 10 dollars, une édition de luxe 75 dollars et un Ultra Deluxe signé 300 dollars. Il a vendu 2.500 exemplaires en 30 heures et a gagné 750.000 dollars pour un excellent CD qu’il a principalement distribué gratuitement. Un véritable exploit à une époque où Spotify devait encore percer. »

 

 

comments

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.