The content marketeer

Monday, August 29, 2016

La stratégie de contenu d’Audi ? Au centre, un magazine de fidélisation pour les clients existants. Autour, le développement d’une plate-forme numérique et une forte présence sur les médias sociaux — pour séduire tant les amateurs de la marque que les clients potentiels — qui viennent compléter l’approche du contenu marketing d’Audi. Le facteur de réussite ? Du contenu haut de gamme ! Guy Van Mol, digital communication manager pour D’Ieteren — Audi Belgique, le clarifie en 6 points.

 

 

1. L’ADN :
contenu ne doit pas toujours rimer avec commercial

 

« Nous considérons Audi Magazine, réalisé par Headline Publishing, comme un véritable produit haut de gamme, avec un contenu solide et joliment conçu. Selon moi, contenu rime rarement avec commercial, car pour l'aspect commercial, nous disposons d’autres supports. La publication traduit l’ADN de la marque, Vorsprung durch Technik, en reportages internationaux et en contenu belge spécifique sur les voitures, la technologie, la gastronomie, le sport, l’art et le design. Notre dernier numéro contenait, par exemple, un bel article consacré à la chef étoilée Arabelle Meirlaen au sujet d’une nouvelle tendance gastronomique, l’hippocratonomie. Autrement dit, la science au service de la gastronomie. Le secteur est totalement différent, mais l’ADN est complètement identique. Le contenu du magazine a été réorienté sur la plate-forme en ligne. Quoi qu’il en soit, l’impression reste un élément clé. Dans le dernier numéro, nous avons donné aux lecteurs la possibilité de ne recevoir désormais que la version numérique du magazine. Et qu’en est-il ressorti ? 70 pour cent des répondants souhaitaient conserver leur magazine papier en plus du contenu numérique. »

 

 

2. L’AVENIR :
la salle d’exposition de demain est « phygitale »

 

« Le contenu doit toujours offrir une expérience. Chez D’Ieteren, je tente en tant qu’adopteur précoce, de promouvoir la numérisation et les innovations technologiques. Chez Audi AG à Ingolstadt (en Bavière), j’ai récemment assisté à une présentation du « showroom du futur ».‘ Il s’agissait d’un énorme parc d’attractions : en tant que client vous pouviez, par exemple, configurer vous-même votre Audi R8 et vous asseoir ensuite dans la voiture muni de lunettes de réalité virtuelle spéciales Oculus Rift. Incroyable, mais peut-être dans quelques années tout à fait normal : le showroom de demain sera complètement phygital ! Le showroom physique disposera de quelques voitures « standard » remplies d’écrans et de gadgets numériques permettant au client de recevoir des informations et des idées sur mesure de la part d’un spécialiste des produits.‘

 

 

3. L’INSPIRATION :
vous ne trouverez pas l’inspiration pour votre contenu derrière votre bureau

 

« Je travaille depuis longtemps chez D’Ieteren. Ces 10 dernières années, j’ai travaillé exclusivement avec Audi, entre autres comme responsable du marketing de contenu, un domaine qui change rapidement et se réinvente à chaque fois. Les idées de contenu ne me viendront pas si je reste seul derrière mon bureau : pour me vider l’esprit et l’ouvrir à de nouvelles idées, je cours une petite heure sur le temps de midi autour du bureau à Kortenberg. Les idées de contenu sont partout, l’inspiration est un processus continu. »

 

 

4. LES LIENS CROISÉS :
le contenu idéal réside dans un équilibre entre l’information et l’inspiration

 

« Socialmediatoday.com » est pour moi un exemple à suivre. Chez Audi, nous essayons d’établir autant de liens croisés que possible entre le site Web comme site de vente standard et notre plate-forme en ligne Audi Vorsprung durch Technik comme source d’inspiration. Sur cette dernière, vous trouverez par exemple un article sur l’Audi lunar quattro, qui, nous l’espérons, sera bientôt envoyée comme rover lunaire dans l’espace. Le contenu idéal réside pour moi dans cet équilibre entre l’information et l’inspiration. »

 

5. LES PARTENAIRES :
les partenariats offrent d’énormes possibilités de contenu

 

« Audi sponsorise le Royal Sporting Club d’Anderlecht. Ce partenariat nous offre de nombreuses possibilités de contenu. La saison dernière, lors de six matchs à domicile des mauves et blancs, nous sommes partis à la recherche du plus grand fan du RSCA, qui se verrait recevoir les clés de « l’unique Audi A1 RSCA au monde ».‘ La voiture a été intégralement « anderlechtisée ». Pendant une année, le défi sous le hashtag #AudiRSCAChallenge a fait l'objet de beaucoup d’attention sur les médias sociaux. Une campagne relativement peu coûteuse, qui a bénéficié d’une grande visibilité, non seulement sur nos plates-formes de médias sociaux, mais aussi sur les canaux du RSCA. »

 

6. LE CLIENT :
le lecteur a toujours raison

 

« Nous surveillons et améliorons constamment les articles de la plate-forme de contenu Audi. Une enquête récemment menée auprès des lecteurs a montré, par exemple, que nos clients veulent plus de contenu culinaire. Une demande à laquelle nous allons répondre naturellement. Le contenu est un processus perpétuel et une interaction continue. »

 

 

Dans le prochain numéro, Helen Willems, directrice générale de Miele Belgique, nous racontera tout sur sa feuille de route de contenu. Abonnez-vous à notre bulletin d’information ou suivez-nous sur Twitter si vous ne voulez absolument rien manquer de cette série !

 

 

comments

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.