Content Cuckoo Awards : « Nous constatons que ce secteur est en plein développement »

Friday, May 12, 2017

44 cas issus de 14 bureaux étaient en lice pour la seconde édition des Content Cuckoo Awards. « Pas mal », précise le président du jury Jasper van Zandbeek (Chief Engagement Officer de Zandbeek Communications), « mais je ne serais pas surpris que le nombre de cas soit multiplié par deux l'année prochaine. »

 

Un étranger comme président du jury, cela a ses avantages. En plus d'écarter tout soupçon de partialité, c'est également l'occasion de découvrir un regard externe intéressant sur notre marché. Les différents cas évalués par Jasper van Zandbeek et son jury offrent un aperçu très varié du secteur : « Les cas étaient très différents, ce qui est un point positif. Mais il y a un écart important entre les cas vraiment novateurs et les plus classiques. » 

 

Cette différence de qualité s'exprimait aussi dans la manière de présenter les cas : « Certains étaient décrits de façon limpide », explique-t-il. « Ils avaient des objectifs clairs, une stratégie précise et des résultats concrets. D'autres étaient moins bien construits, ce qui est dommage, car il est alors plus difficile d'en retirer le positif. » 

 

N'optez pas toujours pour la sécurité

 

Un avis mitigé, donc, pour Jasper van Zandbeek, mais il estime que cela est tout à fait normal. « Nous constatons à travers les propositions que ce secteur est en plein développement. D'une part, nous avons accordé beaucoup d'importance à l'efficacité de la stratégie content et des tactiques associées. Les cas qui offrent un ROI tangible sont une exception. D'autre part, selon moi, il ne faut pas hésiter à expérimenter de nouvelles choses. C'est ainsi que l'on gagne en expérience et que l'on peut avancer. D'où cet appel aux bureaux, mais aussi aux donneurs d'ordre : n'optez pas toujours pour la sécurité. »

 

Autre preuve que le secteur est en développement : les nombreuses discussions sur le fait que certains cas relevaient ou non du content marketing. Logique, une fois de plus, selon Jasper van Zandbeek : « On voit apparaître toutes sortes de formes hybrides de marketing. Les agences de relations publiques se mettent au content marketing, les agences médias également. De nouvelles pratiques voient le jour. Et c'est très positif, tant que l'objectif de départ reste de répondre à un besoin du public et non pas de diffuser un message de marque à travers le monde. »

 

 

La vidéo : un support d'avenir

 

Pour le président du jury, les quelque 40 cas en compétition justifiaient l'organisation d'une seconde édition. Toutefois, il ne serait pas surpris que ce chiffre soit multiplié par deux l'année prochaine. Et il s'avoue également satisfait du palmarès. « Nous n'avons pas eu besoin de discuter beaucoup », résume-t-il. « Les meilleurs cas parlaient d'eux-mêmes. Les propositions qui mettaient à l'honneur la composante digitale ont été très appréciées. » Selon lui, cette tendance est vouée à se poursuivre. « La vidéo va prendre une importance croissante », ajoute-t-il. « Même si nous n'avons pas de gagnant dans cette catégorie, je suis convaincu qu'elle sera l'une des catégories les plus intéressantes l'année prochaine. » Et nous le croyons sur parole.

 

Le jury

De gauche à droite 

HAUT

  • Isabelle Baele (Borgerhoff & Lamberigts)
  • Ruth Nys (Propaganda)
  • Sven Persoone (Graydon Belgium)
  • Wouter Van den Herrewegen (BBDO)
  • Kris Dewitte (Roularta)

BAS

  • Daan Richard (Prophets)
  • Olivia Devuyst (ICI PARIS XL)
  • Président:  Jasper van Zandbeek (Zandbeek Communications)
  • Géraldine Gutmann (ING Belgium)
  • Jerome Drugeon (Engie)

 

 

 

comments

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.