Coca-Cola part en Journey

Friday, October 27, 2017

Saviez-vous qu’une marque très connue a enregistré rapidement de bons résultats dans un marché moins propice a priori au content marketing ? Elle y réussit en se profilant à l’égard du grand public comme un éditeur de contenu intéressant. De qui parlons-nous ? De Coca-Cola. Et plus particulièrement de Journey, le magazine en ligne du géant des boissons rafraîchissantes.

 

Inutile de présenter Coca-Cola. Même si l’entreprise (qui s’appelle officiellement The Coca-Cola Company) recouvre des activités allant bien au-delà de sa marque la plus célèbre. Des « brands » comme Fanta, Sprite, Chaudfontaine et Honest appartiennent également au producteur de boissons rafraîchissantes.

 

Pour faire vivre davantage ces marques, l’entreprise a imaginé Journey, un concept d’édition international. Il a vu le jour au Belux à la fin de 2016

 

Le challenge

À travers son magazine numérique Journey, Coca-Cola Belgique-Luxembourg aspire à atteindre un objectif en deux étapes :

  • Brand image : dans un premier temps, l’entreprise veut se positionner comme un éditeur de contenu intéressant. En réalisant un contenu journalistique de qualité.
  • Awareness : ensuite, son image d’éditeur doit contribuer à créer une audience critique de son nouveau site web. Coca-Cola Belux s’était fixé comme objectif, par cette démarche, d’atteindre 40 000 sessions uniques/mois un an après le lancement.

La solution

Au lieu d’un site web traditionnel, l’entreprise s’est dotée d’un site d’édition comprenant des histoires sur des sujets qui lui tiennent à cœur. Du développement durable au sport, en passant par l’Histoire et les thèmes culinaires.

La maison de production de contenu SPYKE et Coca-Cola Belgique-Luxembourg proposent ainsi un magazine offrant un mix d’actualités sur des thèmes contemporains et des récits de fond. Comme des explications sur l'aspartame, une visite de la nouvelle turbine hydraulique qui permet de produire durablement ou en encore des sujets lifestyle.

Le résultat

Coca-Cola Belux a fixé comme KPI un objectif de 40 000 sessions/mois à la fin de 2017. En août 2017, il totalisait déjà plus du double du nombre de sessions visées.

Le développement de l’audience illustre ainsi le mécanisme qui conduit de la construction de l’image à la réalisation de l’objectif. Il a fallu environ six mois pour corriger l’image et la perception en s’appuyant sur du contenu de qualité. Si l’audience augmentait déjà progressivement au cours de ces six mois, c’est quand la perception a basculé qu’elle a progressé de manière exponentielle.

 

PLUS D'INFOS

 

 

 

comments

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.