Suivre les lecteurs mobiles ? Non, les devancer !

Sunday, July 12, 2015

De plus en plus de gens lisent sur leur smartphone ou leur tablette. Ces conseils ne vous permettront pas de suivre ces lecteurs, mais bien de les devancer.

Comment rendre votre stratégie « mobile-proof » en 6 étapes ?

Les gens lisent de plus en plus souvent sur leur tablette ou leur smartphone,
et pas uniquement lorsqu’ils sont sur la route. Une étude récente montre que 77% des recherches effectuées depuis des appareils mobiles ont lieu au travail ou à la maison, c’est-à-dire des endroits où un ordinateur est également disponible (Mobile Search Moments Study, Google/Nielsen, 2013).

En octobre 2013, Google (encore lui) a lancé un nouvel algorithme : Hummingbird (colibri). Cet algorithme tient compte non seulement des mots clés, des « likes » et de la « sharability » du contenu, mais aussi de la significa-tion des mots et des recherches vocales. Grâce à ce petit oiseau, les publica-tions mobiles prennent plus d’importance. Mieux encore, les publications mobiles deviennent une évidence.

Qu’en est-il du contexte de votre public ? Si les publications mobiles sont appelées à prendre de l’impor-tance parmi vos lecteurs, ces 6 conseils vous permettront de rendre votre stratégie en matière de contenu « mobile-proof ».

1. Familiarisez-vous avec les habitudes de vos lecteurs mobiles

  • Combien de fois visitent-ils votre site depuis un appareil mobile ?
  • Via un smartphone ou une tablette ?
  • Que font-ils sur votre site ? Ces actions sont-elles différentes de celles exécutées depuis un ordinateur ?
  • Quel contenu consultent-ils ? Quel sujet ? Dans quel format ?
  • Quel est leur champ d’attention ?
  • Préfèrent-ils le contenu visuel ou le texte ?
  • Se rendent-ils sur d’autres sites ou médias sociaux ?

2. Partez des publications mobiles, aussi pour le texte

Le passage aux publications mobiles s’observe surtout dans la mise en pages. Certaines entreprises ont opté pour un site mobile distinct. D’autres ont adapté leur version pour ordinateur aux appareils mobiles. D’autres encore ont fait appel au responsive design afin de rendre leur site plus convivial et plus facile d’utilisation sur un écran tactile.

La création de contenu suit la même voie et doit, si nécessaire, prendre pour base le plus petit écran possible.

3. Textes : longs et courts

Jusqu’à présent, le contenu original, surtout, permettait d’obtenir de bons résultats dans les moteurs de recherche. Mais est-il aisément digeste sur un smartphone ? L’angle d’approche et la structure du contenu dépendent du contexte. Même s’il est préférable de scinder un long article en plusieurs parties sur un smartphone, un plan détaillé en dix étapes est idéal si vous devez assembler une armoire, par exemple. D’où l’importance du point 1.

4. Titre : centré sur l’action, imagé et émotionnel

Un bon titre aiguillonne votre lecteur, l’entraîne irrésistiblement à lire le texte et l’incite à passer à l’action. Il s’agit tout simplement de copywriting de grande qualité. Si vous écrivez à l’inten--tion d’un lecteur mobile, la barre est placée encore un peu plus haut. Votre lecteur doit voir immédiate--ment ce qu’il a à y gagner, preuve à l’appui. L’image et l’émotion sont plus importantes, afin de gagner l’attention du lecteur et de le pousser à l’action.

5. Contenu lié au lieu

L’étude Google/Nielsen précitée révèle que 40% des recherches mobiles portent sur un sujet local. Le contenu lié au lieu, ou géolocalisé, gagne donc en importance.

6. Marketing vidéo

Publications mobiles et vidéo vont de pair. Pas moins de 28% des visiteurs en ligne visionnent au moins une vidéo par jour sur leur appareil mobile (Global Report: Multi-Screen Media Usage, Nielsen, 2012).

De nouveaux formats vidéo répondent à cette tendance, notamment les vidéos de courte durée sur Vine et Instagram, et confèrent au marketing vidéo une vie à part entière.

Sabine Rosseel
Project Manager Decom

 

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.