Le contenu B2B doit-il être sexy ?

Thursday, December 31, 2015

Il est souvent extrêmement difficile de trouver un contenu B2B qui soit présenté de manière (visuellement) attrayante. L’exemple de l’entreprise de conteneurs Maersk montre bien que l’on peut faire autrement.

 

Il faut le reconnaître, le contenu B2B est souvent très « sérieux », mais faut-il pour cela qu’il soit présenté de manière ennuyeuse et rébarbative ? Au final, votre objectif est quand même que votre contenu B2B soit lu et mémorisé, non ?

 

Ce que Maersk – l’entreprise de conteneurs – réalise sur ses différentes plateformes est un exemple inspirant d’un contenu « ennuyeux » présenté de façon originale, et ce, via des supports variés et parfois inattendus.

 

Un site web entièrement visuel

 

Sur le site web de Maersk, vous êtes directement plongé dans du contenu visuel. On y compare par exemple la taille des bateaux porte-conteneurs à des monuments du monde comme la Tour Eiffel, la Statue de la Liberté ou les Pyramides. Une approche astucieuse car elle met les informations à la portée d’un public plus large. Et les choses n’en restent pas là...

 

D’autres éléments intéressants sur le site web de Maersk

 

Les contenus plus sérieux comme les valeurs de l’entreprise et l’histoire de Maersk sont présentés au moyen d’un contenu visuel riche. Les études de cas clients et les blogs d’experts sont eux aussi de petits bijoux.

 

Usage intelligent des médias sociaux

 

Maersk fait également des prouesses sur les réseaux sociaux. C’est sans aucun doute dû à l’usage astucieux des propriétés et du public de chacun des canaux.

 

Ainsi, les fans Facebook dont le nombre dépasse 1 million reçoivent surtout du contenu illustré, tandis que les quelque 100.000 followers sur Twitter ont souvent droit à du contenu technique. Le contenu présenté sur LinkedIn se concentre davantage sur l’entreprise en tant que telle.

 

 

Des formes de contenu originales

 

Maersk peut se targuer d’être un leader en matière de supports de contenu originaux. L’entreprise travaille par exemple avec Lego pour commercialiser les bateaux porte-conteneurs et les camions.

 

 

Elle a également collaboré avec Discovery Channel pour une vidéo retraçant la construction du plus gros porte-conteneurs du monde.

 

 

En conclusion ?

 

Aucun contenu ne mérite d’être présenté de façon mortellement ennuyeuse. Maersk a prouvé que l’on pouvait faire autrement. Mais avec des moyens simples, comme un webdesign attrayant, de bons textes, des posts intelligents sur les médias sociaux et le souci de votre public, vous aurez déjà une longueur d’avance.

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.