« Peut-être ne devrions-nous pas être aussi modestes »

Thursday, November 21, 2019

Ce mois-ci, le président de Custo, Pieter Vereertbrugghen (Cypres), était à Amsterdam pour la remise des Grand Prix Content Marketing et à Bruxelles pour la première édition de Trademark Belgium. Il perçoit des parallèles.

Wow, ce fut une sacrée soirée ! À l’occasion de la remise des Grand Prix Content Marketing – les prix récompensant le marketing de contenu aux Pays-Bas et en Belgique –, nos agences nationales se sont adjugées pas moins de 7 Awards.

Il faut savoir que les prix sont décernés aux initiatives les mieux exécutées. Nous appellerions cela du ‘craftmanship’. Et puis… depuis des lustres, nous, Belges, considérons les Pays-Bas comme un des pays où le marketing de contenu est autrement plus évolué que chez nous…

Je ne me suis pas replongé dans les chiffres, mais je suis assez sûr que nos agences – qui sont toutes membre de Custo, d’ailleurs – ne se sont jamais aussi bien comportées que cette année.

Peut-être ne devrions-nous donc pas être aussi modestes, tous autant que nous sommes, et cesser d’être constamment obnubilés par ce qui se fait dans d’autres pays et dans des agences à l’étranger. Peut-être sommes-nous en droit d’être fiers de nos propres performances. Peut-être… peut-être pouvons-nous, à notre tour, doucement commencer à servir d’exemple…

C’était d’ailleurs exactement le sentiment que j’ai éprouvé lorsque, au début de ce mois, j’ai participé à Trademark Belgium – ou TM BE –. Cette initiative de l’ACC – qui est en quelque sorte la maison-mère de Custo – a réuni sur l’estrade des Belges occupant des positions impressionnantes dans le monde créatif à l’étranger (chez Google, R/GA ou Liberty Global, pour ne citer que ceux-là). Question d’inspirer le public en lui montrant comment se passent les choses au sein de grands groupes de communication et de grosses entreprises. Ou alors, pour relever – de temps à autre – qu’à chaque niveau les choses se déroulent plus ou moins de la même façon.

Ici aussi, cette même leçon : nous devons faire preuve de moins de modestie. Fort de nos compétences linguistiques, notre sens du compromis et notre flexibilité, nous pouvons aller très loin. Une leçon pour les marketeurs de contenu ?

comments

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.