Ce que la communication interne peut apprendre du marketing de contenu

Monday, November 25, 2019

Fin septembre, Pieter Vereertbrugghen (Cypres) et Bart Lombaerts (SPYKE) ont animé une session à l’UBA. Le thème du jour : comment le marketing de contenu peut changer votre approche en matière de communication interne. Un résumé. 

À l’occasion de la session dispensée le 20 septembre par Pieter Vereertbrugghen (Cypres) et Bart Lombaerts (SPYKE) , le duo avait identifié 77 take-aways. Il va de soi que dans le cadre de cet article il nous est impossible de les énumérer tous. Nous avons dès lors sélectionnez 7 conseils qui peuvent aider les spécialistes en communication interne à augmenter l’impact de leur efforts.

1. HR is the new marketing

Commençons par avancer que la communication interne n’est plus uniquement l’affaire de collaborateurs. Dans notre monde mû par les médias sociaux, dans lequel il n’existe plus de cloisons étanches entre le travail et la vie privée, le marketeur rêve de faire de chaque collaborateur un ambassadeur de sa marque. D’autant plus que le ‘war for talent’ fait plus que jamais rage. Transposons cela au marketing de contenu et ça signifie prévoir une communication qui donne envie aux collaborateurs de la partager davantage (earned media) et leur offrir les outils (Social Seeder, Ambassify, …) pour le faire.

2. Peu à peu, les silos de la communication interne disparaissent

Pour la communication interne, cette première évolution a aussi un impact sur le contenu des récits que l’on diffuse en tant qu’entreprise. Il faut en effet se rendre compte du fait que les récits internes peuvent aussi être disséminés vers le monde extérieur, ou qu’ils le seront. C’est une opportunité, mais aussi une préoccupation. Qu’est-ce qui peut sortir ou non ? La communication interne est donc encore rarement un huis-clos, et presque toujours une affaire de tous.

3. Amplifiez vos récits internes en externe

Lorsque les frontières s’estompent, il devient intéressant d’aussi exploiter les récits internes dans vos canaux dédiés à la communication externe. Si vous avez un magazine client, servez-vous de récits de collaborateurs pour mettre en évidence une histoire personnelle.

Bien sûr, le contraire vaut également : amplifiez votre récit externe en interne. Veillez à ce que vos collaborateurs sachent ce que vous faites en termes de communication externe. Mieux encore : veillez à ce qu’ils soient les premiers à le savoir. Il n’y a rien de plus pénible qu’un message qui considère d’abord vos collaborateurs comme ‘consommateurs’ et ensuite seulement comme ‘collaborateurs’.

4 Le journalisme favorise la crédibilité

Pour placer la barre plus haut en termes de récits et de contenu, vous avez tout intérêt à faire appel à des professionnels. Qui est mieux placé qu’un journaliste pour élaborer des récits qui captiveront le public cible ? Comme il a le regard fixé sur l’information, qu’il ne perd jamais de vue son audience et qu’il privilégie une approche objective du sujet, un journaliste peut vous aider à raconter votre récit de façon crédible.

5 Travaillez avec des formats

Les formats sont propres aux médias. Les programmes TV ont souvent une même structure, ce qui favorise la reconnaissance. Les formats aident aussi les créateurs de contenu à structurer leurs récits et à ne pas devoir réinventer l’eau chaude à chaque fois.

6 Be visual

65 % des gens apprennent de manière visuelle. Inspirez-vous en et prévoyez suffisamment de matériel illustré, allant de photos à des infographies, en passant par de la vidéo.

7 Aussi bref que possible, aussi long que nécessaire

La tendance est aux contenus aussi compacts que possible. Pensez au terme anglais ‘snackable content’. Peut-être n’est-ce toutefois pas la bonne manière de voir les choses. Un contenu vraiment intéressant et pertinent mérite qu’on le développe un peu plus longuement. Aussi brièvement que possible, aussi longuement que nécessaire…

comments

Newsletter

Intéressé par les nouvelles tendances du marketing du contenu? Inscrivez-vous et recevez notre lettre d'information dans votre boîte mail.